I wanna fly in my house

13 mars 2015

Poum d'articles

Suite de l'article précédent recensant mes parutions papiers, voici la liste de mes archives critiques sur le web.

Du9 : Maigre tournée ces derniers temps. Si c'est pour ce site que je préfère écrire, pour la densité offerte, cette densité implique un temps que j'ai de moins en moins. Là j'ai juste eu le temps de taper et publier un (long) entretien, qui est la retranscription d'une table-ronde sur l'egozine que j'avais co-organisé l'an dernier. On y retrouve Lolmède, Rodolphe Cobetto-Caravanes et Archna.

ba

 

Bodoï : Sans bâcler, il m'est plus facile d'écrire ces (relativement) courtes chroniques d'actualité. Pas mal d'articles donc, mêlant BD alternative, Disney et patrimoine franco-belge.

derive_urbaine6_couv donrosa1 hussenot revolution-pilote-tome-1-revolution-pilote

 tourneseol JABBERWOCKY pey

 

1fanzineparjour : Serait plutôt 1fanzineparmois, je suis seul à écrire dessus depuis longtemps maintenant, snif. J'ai bon espoir que ça reparte un jour mais en attendant j'ai tenté de retrouver un rythme hebdomadaire depuis le début 2015.

 

Posté par maelrannou à 20:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 décembre 2014

Tranzistor, deuz

Après une première chronique dans la très belle revue gratuite Tranzistor, on retrouve "Le Casque et la plume" - ma désormais régulière chronique de BD musicale - dans le numéro 54. Cette fois j'y parle de Punk rock &mobile homes, de Derf Backderf, paru chez Çà et là.

punkrock

(clic sur l'image pour lire en ligne le n°54)

Posté par maelrannou à 08:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 novembre 2014

Chroniques

Comme toujours, de la note chez Bodoï ! Et bientôt, le Gorgonzola n°20.

Les titres chroniqués : Elle, de Francis Masse (L'Association), Yvonne, l’enfant château, de Delphine Vaute (Vide Cocagne), Michel Risque, l’intégrale #1, de Réal Godbout, Pierre Fournier et Claude Meunier (La Pastèque), Otto, de Frodo de Decker (Paquet) et Fantastic Plotte !, de l'incomparable Julie Doucet (L'Oie de Cravan).

llemass enfant_chateau 

mr_int otto

fantastic

 (clic sur les images)

Posté par maelrannou à 22:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 septembre 2014

De nouvelles critiques

La rentrée a été lourde, avec la soutenance de mon master 1, qu'il a bien fallu rédiger un jour, mais il y a eu un peu de place pour des articles.

 

Quatre sur Bodoï : L'Art interdit de Lomasko et Nikolaïev (The Hoochie Coochie), La Machine à remonter le temps (Glénat), L'Île carrément perdue de Cromheecke et Sti (Kramiek) et Le Couple Mort et ses amis de Pirinen (L'Association)

art machione ile-carrement-perdue-1 couple

 

Et un plus long sur Gilles la Jungle de Claude Cloutier (La Pastèque)

gilles-couv1--single

Posté par maelrannou à 20:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 septembre 2014

Pétition de soutien à Gilles Ciment

ci
(photo : Nicolas Guérin)

Gilles Ciment, directeur de la Cité de la Bande Dessinée et de l'Image, subit depuis des mois une situation kafkaïenne d'une extraordinaire violence.

Dans la mesure où son bilan est excellent, le rayonnement de la Cité sous sa direction étant incontestable, il y a sans doute derrière cela des raisons troubles que l'acteur lambda du monde de l'Image ignore.

Je ne l'ai jamais rencontré mais nous avons échangé plusieurs fois à propos de bande dessinée et j'ai pu admirer la qualité des expos du musées, du service de la bibliothèque et de la programmation du cinéma. Cela me suffit largement pour juger de ses qualités, pour le reste cela ne me concerne pas. Le que le procès public en incompétence et la négation de son contrat de travail sont des actes inouïs qui ne peuvent être cautionnés par tous ceux qui peuvent témoigner de son action. 

À cet effet, une pétition a été lancée afin de le soutenir, appelant la Ministre de la Culture à réintégrer M. Gilles Ciment dans ses droits et à trouver une sortie honorable à cette triste affaire.

En moins de vingt-quatre heure une cinquantaine d'auteurs, réalisateurs, éditeurs, universitaires ou producteurs ont répondu présent. Parmi eux, on retrouve notamment Art Spiegelman, José Muñoz, Lewis Trondheim, Michel Ocelot, Posy Simmonds, Mattt Konture, Lorenzo Mattotti, Bastien Vivès, José-Louis Bocquet, Jean-Luc Fromental, Didier Brunner... et bien d'autres.

La pétition est désormais rendue publique et peut-être signée ici, la encore elle a récolté d'autres signatures prestigieuses (Charles Berbérian, Gabriel Yacoub, Frédéric Bézian, etc.) 

Gageons qu'elle saura atteindre sa cible !

Posté par maelrannou à 20:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 août 2014

The Pirouettes - Fan Art

Voilà une chose étrange. Dessiner n'est pas naturel pour moi. Encore moi pour un fan-art. Encore moins en couleur.

Et pourtant, l'électro-pop-désinvolte des Pirouettes m'a balancé une image dans la tête. Seul moyen de s'en débarrasser, la foutre sur le papier.

pirouettes

 

Les Pirouettes c'est Leo Baker Creek & Vickie Chérie

Le site des Pirouettes

Leur Facebook

mes deux chansons favorites :

Danser dans les boîtes de NuitLe Dernier Métro

Posté par maelrannou à 20:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 juillet 2014

Et sur Bodoï dites moi ? 3/3

Dernière salve de rattrapage des articles partus depuis mars sur Bodoï. Cette fois-ci vous croiserez du Spirou récent mais déjà patrimonial (dans sa meilleure forme), une autobio enseignante réaliste et dramatiquement drôle, un nouveau hérault (voire héros) de l'humour absurde et cet inévitable et bon vieux Gil Jourdan, que je ne lacherai jamais...

 

spirouint une année

 tillieux

viedef

(clique sur les images si tu l'ose)

Posté par maelrannou à 09:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 juillet 2014

Et sur Bodoï dites moi ? 2/3

Suite logique de la note d'hier, des articles en vrac venus de Bodoï. On y trouve deux déception - en BD alternatvie et en Disney fantomatique - et quelques véritables bonheurs : du patrimoine très contemporain du à The Hoochie Coochie, les mémoire dessinées d'un auteur et directeur artistique majeur mais encore méconnu et un zoom sur une série jeunesse absolument délectable dont il faut parler impérativement !

 

drakkar rosy

fantomia michel 

mokeit

(clique sur les images, mecton)

Posté par maelrannou à 11:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 juillet 2014

Et sur Bodoï dites moi ? 1/3

Je n'ai pas fait le point de mes articles sur Bodoï depuis le mois de mars. Il y en a pourtant eu, et pas mal ces derniers temps pour rattraper quelques retards ! Je vais rapidement posté (une note par jour) chacun de ces articles par volées de cinq. Pour cette fois des chroniques autobios, un beau livres sur la chanson napolitaine, le fascinant trait de Girard et ses obsessions maladives, la réédition tant attendue de Copi et une réédition moins attendue mais fort intéressante d'une BD d'aventure.

2mill  chanson 

collect copi

 dieter 

(clique sur les images)

Posté par maelrannou à 10:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 juillet 2014

Entretien avec Victor Hussenot

Après le monumental entrentien avec José Roosevelt (que je ne serai que trop vous recommander d'aller lire), en voici un nouveau - achevant sans doute ma saison du9ienne. Cette fois, il s'agit d'un très jeune auteur, mais passionant, à savoir Victor Hussenot, qui à l'avantage de faire non seulement une BD expérimentale passionante, mais en plus de savoir en parler. Création ET discours pertinent, il ne m'en fallait pas plus pour aller l'interroger.

huss

 

comme d'hab, on clique sur l'image

Posté par maelrannou à 13:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

17 juin 2014

Cartographier Montréal

Après le focus sur Michel Hellman, je parle encore du travail de ce fascinant auteur sur Du9, mais cette fois au sein d'une étude croisée de trois livres (deux bandes dessinées et un roman) mettant tous en scène un quartier différent de Montréal. Paru dans un temps proche, cette similitude de volonté m'a interrogé et m'a poussé à rédiger ce texte sur les cartographies imaginaires réalisées par des auteurs québécois contemporains.

cart
(clic sur l'image)

Bientôt, le point sur de nombreux articles sur Bodoï (avec, comme toujours, beaucoup de patrimoine).

Posté par maelrannou à 09:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 mai 2014

Tranzistor

Je suis ravis d'entrer dans le sommaire de Tranzistor, une revue gratuite consacrée aux musiques actuelles en Mayenne. Contrairement à de nombreux gratuits Tranzistor a une ligne exigeante et n'est pas bouffé de pub, c'est vachement chouette. J'ai participé au n°53, y étrennant "Le Casque et la plume", chronique de livres en liens avec la musique. Pour ce premier tir, je parle d"Une histoire d'hommes, de Zep.

Pour lire le numéro en ligne, cliquez sur la couv, ma chronique est en dessous.

tra

csuqe

Posté par maelrannou à 11:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 avril 2014

FOCUS MICHEL HELLMAN

Sur Du9 la semaine dernière j'ai eu le plaisir de co-organiser avec ma collègue Claire Laxtague un genre de focus sur cet auteur québécois passionant.

Ainsi j'ai écris un papier sur Petit Guide du Plan Nord (L'Oie de Cravan, 2014), qui vient de sortir et que je recommande vivement. Je l'avais d'abord rédigée pour mon blog de politique québécoise (lors d'un petit focus sur la question autochtone), puis l'idée a germée de le publier aussi sur Du9...

michel3

 

(clic)

... Mais aussi que Claire en profite pour écrire un article sur Iceberg (Colosse, 2010), premier livre de Michel et véritable chef d'oeuvre, dont elle voulait parler depuis longtemps. Elle le fait donc, de manière très intelligente et pertinente. J'en parlais sur 1fanzineparjour (beaucoup moins bien) il y a longtemps déjà...

michel2

(clic)

Enfin, pour mémoire, je vous renvois à l'entretien que j'avais eu avec Michel, lui-aussi paru sur Du9, quand son livre Mile End (Pow Pow, 2012) venait de sortir :

michel

(clic)

Posté par maelrannou à 23:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

22 avril 2014

Beaux Arts Hors-Série : La Grande Guerre en Bande Dessinée

bam

Ce hors-série de Beaux-Arts magazine est en kiosque depuis quelques jours, on y étudie la Grande Guerre dans la BD sous un certain nombre d'angles. Des Pieds Nickelés aux évocations les plus moderne en passant par de longues études sur Tardi et un étonnant brigadier auteur de BD, un tour assez complet auquel j'ai eu le plaisir de participer. J'y ai signé un bref papier sur le mythe du soldat inconnu dans la BD et un plus gros papier, que j'ai pris grand plaisir à écrire, sur Gus Bofa et la Grande Guerre. C'était un chouette moment d'écriture, qui me permettait de me replonger dans la passionnante biographie parue il y a peu chez Cornélius.

IMG

Posté par maelrannou à 22:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 avril 2014

Entretien avec José Roosevelt

José Roosevelt est un auteur fascinant, un des rares capables de faire une fantasy/SF originale, à l(image de ce qu'elle devrait toujours être, refusant les cases, les chappelles, et s'autoéditant depuis des années dans son coin pour faire de magnifique livres.

C'est un homme qui réfléchit, est très ouvert sur beaucoup de choses et à énormément à dire, j'ai donc voulu m'entretenir avec lui sans filet. Résultat : huit mois d'échanges par mail, 28 pages sur word en caractère 12, 2 mois de relectures et modification et un long entretien-fleuve passionant publié sur Du9. Vous pouvez le consulter, divisé en quatre parties, en cliquant sur l'image ci-dessous :

accueil3

 

Pour mémoire, j'avais publié cette chronique du CE tome 5 dans L'Indispensable n°2 :

"Voici presque dix ans que José Roosevelt a fait le choix de s'occuper lui-même de l’édition de ses travaux. S’il l’a d'abord fait en parallèle avec ses publications à La Boîte à bulle (souvent en co-édition avec son label), il est maintenant seul pour éditer ses albums. Sans doute peut-on voir là le choix d'un auteur à l'univers marqué, qui souhaitait pouvoir publier ses livres comme il les imaginait. Le résultat ? De magnifiques albums souples dans un grand format, au plus proche du travail du dessinateur. 
En effet, ici c'est le dessin qui frappe en premier. Mis en valeur par la reproduction majestueuse et la simple taille de l'objet, il happe aussitôt, et plonge le lecteur dans le monde de Roosevelt, emprunt de surréalisme et d'amour du beau trait. Roosevelt est un auteur intéressant en ce qu'il prouve que l'on peut faire une bande dessinée alternative avec un univers fantastique et un dessin répondant aux critères académiques, tant que l'on utilise ce talent pour faire des choses qui, elles, n'ont rien d'académiques. Car si le dessin est magnifique, ce sont avant tout les scénarios complexes et admirablement construits, ainsi que la cohérence globale de l'univers créé qui retiennent l'attention.

CE est le grand œuvre de José Roosevelt, ce cinquième volume sera suivi de huit autres, au rythme d'un par an. Autant dire qu'il est encore impossible de juger l'ensemble, mais on en a assez pour se forger une idée de ce qui est en train de se construire. Difficile à résumer, disons que l'on suit un personnage identique mais semblant avoir deux passés et espaces différents (selon les volumes). L'une de ces incarnation a réussi à s'enfuir d'un univers hyper-médicalisé accompagné d'une sorte de prototype de femme, qui a oubliée son existence biologique jusqu'à ne plus savoir comment se nourrir ou utiliser ses organes, à qui il va petit à petit réapprendre l'humanité. L'autre incarnation est un immortel, sorte de « grand technicien » d'une administration futuriste, qui a la particularité d'être le seul d'entre tous à rêver. Perturbé par cette chose étrange qui le poursuit, il s'enfoncera dans les bas-fonds de la ville-mère qu'il servait jusqu'alors, accédant ainsi dans une Cité secrète ouverte à l'art, au subconscient et à l'altérité.

Le tome 5 suit la seconde incarnation dans sa découverte de la Cité souterraine et de sa reine, Victoria, avec laquelle il ressent tant d'affinités. Si l'on regrette la typographie qui casse un peu le dessin, mais à le mérite d'être sobre, et les envolées littéraires parfois laborieuses ou trop pleines de références, on ne peut cependant qu'admirer l'intégrité et la qualité de ce travail, qui se digère finalement assez bien. Un monde se créé sous nos yeux et tient la distance, sans être la copie d'un énième blockbuster. Au contraire, c'est quelque chose de totalement neuf qui pousse là, sous le regard bienveillant du dessinateur-scénariste-éditeur démiurge. Un tout-puissant de génie existe bien dans le monde de Ce, il s'appelle José Roosevelt et ses créatures ont bien de la chance."

ce5

Posté par maelrannou à 12:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Fin »